Qui se trouve derrière ce site…

Bonjour et bienvenu sur le site que j’ai créé pour aider les enfants en mathématique.

   À propos de mon passé... Après mon doctorat en physique, j’ai exercé le métier passionnant de chercheur pendant 15 ans. En France et à l’étranger, en Asie et aux États-Unis.

Pendant ce temps, mes filles sont entrées à l’école.

Plaisir-des-nombres.com - Aider les enfants : la raison d'être de ce site   Normal et heureusement ! Tout enfant n’a-t-il pas droit à une instruction exigeante et constructrice  ? Pour devenir ce qu’il peut être. Et participer pleinement au fonctionnement du monde ?

   Je n’avais pas d’inquiétude puisque les enseignants disaient que tout allait bien pour elles.

Oui, mais…

   Parce que je pouvais le vérifier moi-même, j’ai petit à petit entraperçu des points imprécis…. Des notions mathématiques confuses… Des raisonnements pas si logiques… et puis une exigence de moins en moins grande… pour ainsi dire, plus d’exigence du tout.

  Alors, je me suis renseigné en épluchant les programmes officiels depuis la dernière guerre ; j’ai cherché ce que pensent les mathématiciens, comme Laurent Lafforgues et enseignants d'aujourd'hui, comme Michel Delors ; j'ai aussi discuté et écouté des enseignants, notamment pendant les formations données par l'UEPD ; bien sûr, j'ai beaucoup lu notamment les ouvrages de Caleb Gattegno, de Madeleine Goutard, de Stella Baruk et d'autres travaux de recherche sur la didactique des mathématiques, notamment une thèse de doctorat... comme je le faisais déjà depuis tant d’années…

  J’ai découvert tant de choses qui me sont apparues si énormes que je n’y ai d'abord pas cru.

Il y a des points qui restent obscurs...

En effet, beaucoup d'enfants de sept, huit ou neuf ans ne sont pas à l'aise du tout avec les nombres ni les calculs.

Malheureusement, il n'est plus besoin qu'un enfant acquiert les notions d'une année pour poursuivre son instruction l'année d'après dans le niveau suivant.

Pourtant apprendre de nouvelles notions alors que les bases ne sont pas stables ne sert pas à faire avancer un enfant. Ni à lui donner confiance.

Aborder les fractions, par exemple, alors que les opérations élémentaires, et notamment la division, n'ont pas de sens dans l'esprit de l'enfant ne lui donnera pas de connaissances en plus. Cela embrouillera encore un peu plus tout ce qu'il a vu jusque là.

Un autre exemple, trop courant. Commencer à parler de milliers, voire de millions, alors que le système de valeur selon la position de notre système décimal n'est pas compris, ne consolide pas ce qu'ils devraient savoir.

Ces exemples, et bien d'autres, entraînent malheureusement les enfants à développer des stratégies d'automathes (S. Baruk) mais pas de mathématiciens.

Et cela compromet gravement leur cursus au collège et au lycée. Ainsi que leur relation aux mathématiques en général.

Et on peut beaucoup discuter sur ce thème - d’ailleurs, c’est ce que je fais sur ce site 😉

...alors qu'il existe un moyen simple de les rendre clairs...

En effet, en manipulant les réglettes de Cuisenaire, beaucoup de notions élémentaires apparaissent clairement aux enfants, spontanément, presqu'intuitivement.

Pourquoi ce site ?

En résumé, j'ai eu envie de réagir. Parce que j'ai eu besoin de mettre à disposition mes compétences et mes connaissances pour aider les enfants, modestement mais autant que possible. À commencer par les miens. Mais aussi leurs parents. Souvent démunis, dans l’incompréhension alors qu’il existe ce qu’il faut pour un apprentissage solide et durable.

   Voilà pourquoi, j’ai décidé de me consacrer au matériel Cuisenaire autant que possible. Parce que lorsque j’ai découvert ces petites réglettes, j’ai été vraiment épatée par leur puissance.

   Je ne suis pas ministre, ni prix Nobel, je ne suis invitée ni à Cannes, ni à Versailles... et pourtant, j’ai décidé que je devais agir selon mes moyens. C’est-à-dire faire connaître les réglettes de Cuisenaire, montrer aux parents et enseignants comment j'utilise les réglettes. Et participer ainsi, modestement, autant que je le peux, à aider les enfants et à un bout de l'instruction des générations futures.

Si ma démarche vous touche,

Si vous pensez, vous aussi, que tous les enfants ont le droit  de comprendre et d'avancer en mathématique, alors vous avez le choix :

  1. Instantanément : un simple clic pour noter ce site.
  2. En 1 min : déposer un commentaire
  3. En 5 min : en parler sur vos réseaux sociaux et à vos amis
  4. En 10 min : Vous souhaitez échanger ? Contactez-moi !

Un grand MERCI !

3 thoughts on “Qui se trouve derrière ce site…”

  1. Chère Madame,
    Il y a deux jours, je me suis rendu compte avec inquiétude que mon petit-fils, 8 ans, à mon avis évidemment (!) intelligent, compte mentalement sur ses doigts pour des opérations telles que 8+3 et se trompe.
    Connaissant son besoin de voir et toucher, j’ai immédiatement pensé aux réglettes Cuisenaire que mon oncle, enseignant, utilisait il y a plus de 50 ans.
    J’en ai trouvées et achetées et me propose de commencer par laisser mon petit-fils les manipuler, placer selon son envie et faire ses premiers commentaires . J’ai cependant besoin d’être accompagnée pour la suite et il me semble que votre site peut répondre à ce besoin.
    J’ai lu les conditions et la déclaration de confidentialité mais ne suis pas certaine d’avoir tout saisi, à savoir le coût de l’accompagnement.
    D’avance, je vous remercie de me renseigner et vous présente mes messages les meilleurs,
    Mireille Samitca
    Lausanne, Suisse

  2. Chère Madame,
    Il y a deux jours, je me suis rendu compte avec inquiétude que mon petit-fils, 8 ans, à mon avis évidemment (!) intelligent, compte mentalement sur ses doigts pour des opérations telles que 8+3 et se trompe.
    Connaissant son besoin de voir et toucher, j’ai immédiatement pensé aux réglettes Cuisenaire que mon oncle, enseignant, utilisait il y a plus de 50 ans.
    J’en ai trouvées et achetées et me propose de commencer par laisser mon petit-fils les manipuler, placer selon son envie et faire ses premiers commentaires . J’ai cependant besoin d’être accompagnée pour la suite et il me semble que votre site peut répondre à ce besoin.
    J’ai lu les conditions et la déclaration de confidentialité mais ne suis pas certaine d’avoir tout saisi, à savoir le coût de l’accompagnement.
    D’avance, je vous remercie de me renseigner et vous présente mes messages les meilleurs,
    Mireille Samitca
    Lausanne, Suisse

    1. Bonjour,
      Oui, beaucoup d’enfants comptent sur leurs doigts car non entraînés à compter mentalement. Alors que, vous avez raison, bien sûr, cela n’a rien à voir avec leur intelligence. La première démarche est bien celle que vous proposez, à savoir le laisser découvrir dans un premier temps, à son rythme. Pour la suite, effectivement, vous pourrez vous appuyer sur l’accompagnement que j’ai développé. Vous trouverez tous les détails sur cette page : https://plaisir-des-nombres.com/acc-primaire/.
      À votre disposition pour plus de renseignements si besoin,
      Amicalement,
      Mireille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.