Aider son enfant en maths, pourquoi ? Comment ?

Parce que l'enjeu est crucial. Et c'est spécialement vrai en maths. Pourquoi ?

   D'une part, parce que l'enseignement des mathématiques est un enjeu majeur, il y a d'ailleurs plusieurs enjeux.  Voyez lesquels en vous inscrivant, dans la colonne de droite -->  -->  -->  .

Mais aussi parce que la relation avec les mathématiques est très émotionnelle aujourd'hui. Alors dès que ça bloque un peu, on se dit qu'on n'a pas « la bosse des maths »... C'est-à-dire qu'on se forge une image de soi-même qui peut devenir avec le temps très négative...

Qui pense que c'est un échec scolaire, voire dans la vie que de ne pas savoir... par exemple dessiner, ou chanter ou placer tous les grands fleuves du monde sur une carte ou... ? Mais que pense-t-on, généralement si l'on n'arrive pas à soustraire, à diviser deux nombres entiers, à résoudre une équation ou à additionner des puissances ?

Alors, pourquoi est-ce si important ? Parce qu'un enfant qui ne s'est pas amusé avec les nombres en primaire ne sera pas plus motivé au collège. Et un collégien/ne qui a des difficultés en maths, n’est pas heureux, au fond. Parce qu’il croit presque toujours que ça vient de lui/d’elle.

Plaisir des nombres - Aider son enfant pour lui éviter le calvaireAvec une base solide, tout est possible.

C’est évident ? Mais êtes-vous sûr que votre enfant qui entre au collège

  • est tout à fait à l'aise avec les nombres et leurs relations mutuelles ?
  • a compris le sens d'une égalité ;
  • n'a aucune appréhension voire de rejet à la moindre apparition d'un chiffre ;
  • ne ressent aucun découragement profond face à un calcul ;
  • ...

Pour en savoir plus, voyez cette page.

Comment bien démarrer pour aider son enfant ?

   Avec une méthode d'apprentissage des mathématiques efficace, pérenne, simple et valable pour tous. C'est pourquoi je vous propose de travailler avec les réglettes de M. Cuisenaire. C'est offrir à votre enfant la possibilité de s’approprier des bases très solides.

Efficace ?

   Il n'y a pas d'échec avec les réglettes, un enfant trouve toujours la solution. De plus, il la trouve toujours par lui-même. Enfin, il manipule constamment les nombres, et apprend donc leurs relations de façon très pratique et sans s'en rendre compte.

Pérenne

   Ce qu'un enfant apprend par lui-même, en étant actif et en manipulant se grave pour longtemps dans son esprit. Parce que tout un faisceau d'informations venant des mains, de la vue, de l'ouïe et de l'esprit se regroupe pour cimenter la connaissance solidement au cerveau. Aucun risque qu'il oublie !

Simple

   Quoi de plus simple, en effet, que dix morceaux de bois de longueurs différentes ? Rien de plus, rien de moins ! Et avec ces morceaux, que l'on peut utiliser n'importe où, on découvre, ou revisite, toutes les notions du primaire jusqu'au collège. C'est la marque du génie : la simplicité apparente cache la puissance de l'invention.

Valable pour tous ?

   N'importe quel enfant peut développer son plein potentiel avec cet outil, dans la joie et sans douleur. Quel que soit son rythme ou ses difficultés, quel que que soit son « niveau », la simplicité de l'outil permet tout naturellement, et en prenant le temps nécessaire à chacun, d'atteindre son propre sommet !

   C'est pour cela que j'ai souhaité mettre cette méthode à disposition. Pour simplifier le quotidien des parents, grands-parents, adultes qui souhaitent apporter le meilleur à leurs enfants.

Pourquoi une autre méthode pour aider son enfant ?

   Il y a plusieurs choses à considérer pour évaluer une méthode d'apprentissage. Mais tout simplement, parce que visiblement, les faits sont là pour prouver que les méthodes utilisées ne produisent pas l'effet que l'on attend : 47% des élèves de collège ont des lacunes dans leur bagage mathématique. C'est alarmant pour de jeunes parents.

   Non seulement les notions de bases ne sont pas parfaitement acquises, mais en plus, très souvent, un sentiment négatif - voire carrément un rejet - s'est greffé sur le mot « calcul » et toutes les activités qui s'y rattachent. Beaucoup de jeunes ont acquis le dégoût d'une matière...

Voilà pourquoi il ne faut pas hésiter à remettre en question ce qui ne fonctionne pas.

La folie, c'est de refaire toujours la même chose en espérant un résultat différent. (attribuée à A. Einstein)

Aider son enfant, aujourd'hui, c'est devenu possible et simple.

Plaisir des nombres - Aider son enfant : Alfredo Rodriguez - La leçon au grand air

Je vous propose de vous accompagner pour aider votre enfant en utilisant les réglettes de Cuisenaire dans toutes leurs possibilités. Avec un accompagnement PAS-À-PAS détaillé, commenté, vous avancerez très progressivement, à votre rythme et à celui de votre enfant.

Avec du temps, on arrive à tout. Et qu'est-ce que c'est quelques mois de découverte ou de révision, si on obtient au bout un avenir serein ?

Quelque soit votre situation, aider son enfant avec cette méthode, c'est :

1/ travailler sereinement : O% stress, O% pression.

2/ travailler à votre rythme : ralentir quand il faut, accélérer quand on a envie.

3/ découvrir une relation apaisée avec votre enfant : parce que la réussite apporte le bien-être qui engendre la paix.

4/ développer l'assurance et la créativité de votre enfant, lui donner l'occasion de multiples succès.

Ma promesse

1/ Développer la confiance et la créativité, travailler sereinement et à son propre rythme. 2/ Un bon départ en mathématique, pour gagner un bagage solide à la fin de la primaire

Alors, faisons un bout de chemin ensemble, et votre enfant ne sera pas malheureux quand les chiffres et les opérations débarqueront dans son quotidien.

   Ce site est le seul dans le monde francophone qui vous amène à l'utilisation précise des réglettes de Cuisenaire pour l'assurance et l'autonomie de tous les enfants en face des nombres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.