Maternelle ou début de primaire ?

Alors, c'est le bon moment pour découvrir les réglettes Cuisenaire et prendre un bon départ avec les calculs. Parce que c'est maintenant que votre enfant découvre ce monde. Et qu'il s'en fait une idée. Se verra t-il comme « pas fait pour les calculs » ? Ou au contraire toujours penser : « même pas peur des calculs » ?

Plus on attend, plus l'enfant prend du retard.

Et ce n'est pas parce que ça ne se voit pas aujourd'hui, que les difficultés ne sont pas déjà en train de se former.

Plaisir des nombres - Les réglettes Cuisenaire pour les calculs en primaire

Est-il souhaitable que la hantise des nombres le gagne si tôt ? Votre enfant mérite mieux.

Peut-être avez-vous déjà entendu ça autour de vous :

Plaisir des nombres - Les calculs en primaire ne doivent pas être tristes

Alors moi, les nombres c'était l'horreur complète, débile que j'étais, incapable de mettre quoi que ce soit sur l'ardoise quand la maîtresse disait « calcul mental » pour moi c'était l'horreur, la honte, le désespoir ! Avec l'âge, je suis toujours aussi nulle, je pense que c'est un trou dans mon « mental » dès la naissance, enfin de nos jours, existent ces merveilleuses calculettes, qui me sauvent du ridicule !

Ces mots expriment beaucoup de souffrance. Où est l’estime de soi, la confiance en soi ?  Aucun parent ne souhaite cela pour son enfant.

N'acceptons plus de tristesse en cours de maths en primaire... Refusons-le, puisqu'il existe de quoi être heureux tout en calculant !

Comment faire pour que mon enfant soit tout à fait à l’aise avec les calculs comme

Addition, soustraction,
multiplication, division,
nombres entiers, calcul mental,
fractions, nombres décimaux…

pas-à-pas, à votre rythme et dans la joie ? Ce que l'on veut surtout c'est une entrée au collège réussie, sans lacune, sans stress et avec assurance.

Parce que c'est possible

   Avec une méthode adaptée, les réglettes Cuisenaire et beaucoup de plaisir ! Je vous accompagne pas à pas pour vous simplifier le quotidien.

Votre accompagnement nous a vraiment bien aidé, L. et M. ont adoré cette méthode parce qu'ils n'ont pas eu l'impression de faire des calculs... En fait, ils croyaient jouer tout le temps !Madeleine F.

Vous êtes en mesure d'aider votre enfant...

Plaisir des nombres - Les calculs en primaire rendent heureux

   Mais vous vous demandez peut-être ce que vous pourriez faire pour que votre enfant découvre les nombres et les calculs autrement. Et rien qu'à y penser il y a toutes ces petites voix qui vous soufflent « Mais qu'est-ce qu'on peut y faire ?»… Ces voix vous disent que vous ne pouvez pas l’aider : à cause du niveau, à cause du temps, à cause de... plein de raisons.

M. mère de Léa en primaire me raconte :

« Vraiment elle n'aimait pas se mettre aux exercices, c'était des pleurs, des protestations, il fallait parlementer, forcer… Mais lorsque j'ai apporté les réglettes en lui disant : « allez, on arrête les calculs, on joue », elle a changé, les a prises et a commencé à construire plein de trucs colorés. On a construit toute sorte d'alignements, de figures… et elle a apprit les soustractions sans s'en rendre compte. Quel soulagement pour nous ! »

C'est comme si on vous dit de traverser le Pacifique : évidemment, à la nage, ça fait un peu peur et tout de suite, on se sent un peu découragé ! Mais non, en fait, il existe une invention géniale qui s'appelle le bateau, et en plus, le bateau est dirigé par un capitaine qui connaît bien l'océan... Forcément, tout de suite, vous êtes rassuré, et finalement, ça paraît beaucoup moins difficile !

Alors, on y va ?

Vous pouvez changer l'avenir de votre enfant

Les réglettes Cuisenaire permettent d'apprendre les calculs autrement. C'est pour cela que vous pouvez aider votre enfant.

Vous pensez :

  • « Je n'ai pas le niveau... ». Et pourtant vous êtes investi(e) pour aider votre enfant à faire ses devoirs. Votre niveau est parfait, c'est votre motivation qui est nécessaire ! Amenez l'envie, je vous amène les notions et les exercices !
  • « Je n'ai pas le temps... ». Effectivement, aujourd'hui, notre quotidien est volé par de nombreux parasites qui nous empêchent souvent de faire ce que nous souhaitons le plus. Mais, en approfondissant ce sujet, n'y a-t-il pas l'équivalent d'une heure sur toute la semaine qui puisse être utilisé pour préparer l'avenir de nos enfants ? Un café en moins, du temps de réseaux sociaux récupéré, une émission télé écourtée... voyons quelles sont les priorités.

Vous souhaitez y réfléchir ? Pour en savoir plus, voyez l'accompagnement pas-à-pas

Votre enfant a le droit d'acquérir des bases solides en calculs.
Il a aussi le droit de ne pas perde confiance en lui.
Également le droit d'avoir toutes ses chances pour aller aussi loin qu'il le veut.

Le saviez-vous ?

Plaisir des nombres - L'acquisition des calculs en primaire est fondamentale pour la suite

L'Insee estime en 2015 que 74 % des adultes nés après 1987 ne sont pas à l’aise en calcul. Ils ne maîtrisent pas le calcul mental, ne sont pas très à l'aise avec les quatre opérations, ni les pourcentages..., bref, les mathématiques du quotidien. Pensez-vous être dans ce cas ? Et le souhaitez-vous pour vos enfants ?

Et tous ces adultes ont bénéficié d'au moins 7 ans de cours de maths obligatoire, voire 10 ans.

En fait...
Des notions floues en primaire font des lacunes au collège.

Il ne reste plus que deux options

  • Greffer une « prothèse de calcul » à votre enfant…il sera dépendant toute sa vie et n'en mènera pas large dans ses études...
  • Ou lui apporter du réconfort, de la confiance et les notions de bases avec un outil simple et efficace.

Donner à votre enfant le temps de prendre les nombres dans ses mains pour explorer et s'approprier ses découvertes, la possibilité de voir ses erreurs et de les rectifier lui-même

Plaisir des nombres - Sablier pour les calculs en primaire : elles permettent de suivre le bon rythme

 Et avec les réglettes Cuisenaire, c'est génial : votre enfant cherche, test, tente, change de voie... C'est pour cela qu'il finit toujours par trouver la bonne réponse, et tout seul !

Étienne enseignant en primaire s'occupe d'enfants en grande difficulté scolaire :

Ils sont très en retard et ont de grandes difficultés, en partie à cause de leur manque de confiance. C'est pas facile, et pourtant avec les réglettes, rapidement j'ai vu leur progrès. Je ne leur disait pas quand ils se trompaient, puisque l'outil le fait à ma place. Ils ont repris confiance. Après plusieurs séances, on a pu avancer vers l'addition.Étienne

Vous aussi donnez une chance à votre enfant de dominer les calculs !

Plaisir des nombres - Flêche pour les réglettes CuisenaireDécouvrez comment en vous inscrivant dans la colonne de droite en haut (sur ordinateur)
(ou sous les commentaires pour les téléphones).

Alors, pouvons-nous accepter la situation présente qui écarte des mathématiques beaucoup trop de jeunes gens convenablement dotés d'intelligence ?

Si vous pensez, comme moi que la réponse est : NON, alors rejoignez l'ensemble des parents qui ont décidé de voir les choses autrement !

Il est TOUJOURS temps de réagir. Lisez ceci...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *